Facebook Pixel

Nous livrons du Canada, des États-Unis et de l'Europe pour mieux vour servir!

Retour

ProduitsPartitions pour guitareMéthodesLa Méthode Coe de théorie musicale

NouveauLa Méthode Coe de théorie musicale

La Méthode Coe de théorie musicale

Compositeur: COE Henrique

DZ 3980

Facile

ISBN: 978-2-89795-897-8

Méthodes

144 p.

Description

La méthode Coe de théorie musicale commence à partir du tout début de la théorie et va jusqu’à une introduction à l’harmonie. Il y a quelques aspects dans la méthodologie qui diffèrent des cours de théorie en général.

Tout d’abord, la méthode Coe enseigne à lire les notes sur seulement une ligne, puis sur deux lignes et progressivement on arrive à la portée de 5 lignes. Puis, dès le début, sur la portée d’une seule ligne, l’élève apprend les 3 clés : Sol, Fa et Do (Ut). Cette méthode, donc, aide l’élève à comprendre la logique de comment identifier les notes sur la partition, quelle que soit la clé.

Une autre nouveauté de la méthode est l’inclusion de la théorie du chant grégorien. En plus de toute l’importance du chant grégorien dans l’histoire de la musique, on remarque que cela aide à attirer l’intérêt des élèves plus avancés. En effet, quand on enseigne le chant grégorien, cela est une nouveauté pour tous les élèves, pour ceux qui n’ont jamais étudié la musique aussi bien que pour ceux qui étudient le piano depuis des années.

De plus, la syllabation proposée pour la rythmique (croche, noire, etc.) marche très bien avec les élèves. Et cette syllabation a l’avantage d’avoir toujours la même syllabe (« et ») pour la deuxième moitié du temps, qu’elle soit écrite avec des croches ou des doubles-croches.

Puis, pour l’étude des gammes et intervalles, il y avait un dilemme : on a besoin des intervalles pour comprendre les gammes, mais savoir les gammes aident beaucoup à comprendre les intervalles. Donc, dans la partie 3, l’étude des gammes est faite ensemble avec l’étude des intervalles.

Finalement, la partie 4 introduit l’élève à l’étude de l’harmonie en mettant ensemble l’approche classique avec le chiffrage romain et l’approche populaire avec le chiffrage moderne. En plus d’étudier les mesures composées et les modes grecques, on étudie les accords de trois sons et de septième. Puis, l’étude des cadences conclue la méthode.

Autres suggestions